Alerte sur Gaza !

Publié le 30 octobre 2009

Non cette fois-ci, ce n’est pas l’armée israélienne qui s’apprête à bombarder Gaza. Cela ne provoquera pas 1500 morts (dont ¾ de civils) coté palestinien.

Non cette fois-ci, ce ne sont pas des bombes au phosphore que risque de se prendre le peuple palestinien, mais plutôt ce qui pourrait être assimilé à des torpilles. De celles que l’on évoquait déjà dans un précédent article (voir l’article Procès Dieudonné - Faurisson : la Cour des Miracles négationnistes !! http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article444).


Depuis huit jours, un convoi humanitaire se trouve aux portes de Gaza, et est actuellement bloqué par l’Egypte à Port Saïd. Cette opération intitulée « Miles of smiles for the children of Gaza » a été lancée par une organisation anglaise intitulée « Partners for Peace & Development Foundation in Europe », et par des suisses de l’association « Droit pour Tous ». En France elle est relayée et prise en charge par le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) [1]. Malheureusement pour eux, ils ont embarqué dans leurs bagages, au milieu de médicaments et autre matériel médical, trois membres d’Egalité & Réconciliation, l’organisation d’Alain Soral. Et pas des moindres puisque dans le lot se trouve Marc Georges, n° 2 de l’association.

Si nous utilisons à dessein le terme « malheureusement », c’est qu’il semble bien que cela se soit fait à l’insu des dirigeants du CBSP. Nous vous rassurons tout de suite, M. Georges et ses acolytes ne se sont pas déguisés en bistouris ou en bobines de sparadrap (malins comme ils sont chez E&R, on pouvait s’attendre à tout !!). Non, ce fût beaucoup plus simple que cela, et nous dirons, selon l’expression consacrée, que « le ver était dans le fruit ».

En effet, un des militants du CBSP semble faire le lien avec Egalité & Réconciliation, et cela pour une raison toute simple : il en est membre !!!

Remarqué depuis quelque temps, Camel B. était déjà à l’origine de la rencontre en avril 2009 entre Alain Soral et Tarek Oubrou, recteur de la Mosquée de Bordeaux [2]. Il est vrai que c’est un militant bordelais très impliqué localement, et connu de beaucoup de monde. Ses contacts avec l’iman Oubrou, membre de l’Association des musulmans de la Gironde (AMG) le rendent aussi très proche de l’Union des organisations islamique de France (UOIF). UOIF qui à la même époque accueillait Dieudonné et Soral lors de leur congrès du 11 et 12 avril !! [3]

Actuellement, bien évidemment, ce militant se trouve avec ses amis aux portes de Gaza.

Bien que n’ayant que peu de sympathie politique pour le CBSP - est-il besoin de rappeler ici que nous nous revendiquons libertaires, et que nous appréhendons les religions quelles qu’elles soient comme l’un des multiples masques de la Réaction - et par conséquent n’ayant aucun intérêt à chercher de complaisants alibis à cette organisation, il semble cependant bien que ce soit à son insu que s’est effectué le départ de Marc Georges et ses 2 compères et que cela relève donc d’une initiative strictement personnelle. Cela expliquerait que le Comité se soit inquiété de cette encombrante présence de militants d’extrême droite [4], une fois celle-ci révélée, dès lors qu’elle risque de porter le discrédit sur ce convoi humanitaire. Convoi destiné (rappelons-le) à des enfants qui vivent sous blocus depuis quelques années maintenant, et viennent de vivre en janvier un mois de bombardements incessants.

Si cette hypothèse devait se confirmer, cela montrerait que les associations qui soutiennent la Palestine ne sont pas toutes disposées à laisser l’extrême droite surfer sur leurs luttes pour diffuser leur discours antisémitisme. Et c’est tant mieux, car l’offensive de ses derniers sur cette question risque fort de s’accentuer dans les mois qui viennent. D’autant que la présence des italiens du « Campo Anti-imperialista » sur place au coté des militants d’E&R laisse à penser que cette offensive dépasserait le cadre national.

A ce titre la « Marche pour Gaza », initiative commune de plusieurs ONG internationales prévue en janvier prochain, sera l’occasion de faire un 1er bilan de cet « entrisme », réussi … ou pas, comme nous l’espérons !!



------
Cet article est libre de droit, mais nous vous demandons de bien vouloir en préciser la source si vous en reprenez les infos :
REFLEXes http://reflexes.samizdat.net , contact : reflexes(a)samizdat.net

------

[1] organisation caritative musulmane reconnue en France et très bien implantée dans certaines mosquées, mais considérée aussi par certains gouvernements comme étant proche du Hamas

[2] la rencontre-débat intitulée « Français musulman et patriote, pourquoi la gauche antiraciste et la droite islamophobe n’en veulent pas ? » avait été perturbée par des militants antifascistes à l’extérieur, et, plus drôle, à l’intérieur par les Identitaires réunis en « Collectif contre la grande mosquée » venus portés la contradiction à Soral et l’iman

[3] à cette occasion ceux-ci s’étaient filmés entrain de saluer Tariq Ramadan, laissant ainsi penser à une éventuelle proximité. Bizarrement leur vidéo ne laisse rien entendre de l’échange, un fond musical couvrant les voix, et pour cause, T. Ramadan dans un communiqué 2 jours plus tard expliquera tout le mal qu’il pense d’eux et de leur « liste antisioniste », et s’élèvera contre cette tentative de récupération de son image

[4] contrairement à d’autres, nous nous n’avons aucun problème avec la notion d’extrême droite, et n’en déplaise à certains notre ligne ne bouge pas : pas de compromission avec l’ennemi

calle
calle
calle