• Accueil


Schéma (2014) : l'extrême droite, mieux la connaitre pour mieux la combattre



Lire la suite de Schéma (2014) : l’extrême droite, mieux la connaitre pour mieux la combattre


PDF - 2.4 Mo
calle

La légion étrangère saute sur Nogent sur Marne



Lire la suite de La légion étrangère saute sur Nogent sur Marne
calle

Philippe Vardon au Rassemblement Bleu Marine, retour sur un naufrage annoncé



Lire la suite de Philippe Vardon au Rassemblement Bleu Marine, retour sur un naufrage annoncé
calle

GUD Lyon, le rescapé des dissolutions



Lire la suite de GUD Lyon, le rescapé des dissolutions
calle

Gardez moi de mes amis ... quand Serge Ayoub et Esteban Morillo ne se connaissaient pas



Lire la suite de Gardez moi de mes amis ... quand Serge Ayoub et Esteban Morillo ne se connaissaient pas
calle
  • Dominique Venner a sonné les cloches une dernière fois !

     
    29 mai 2013

    Dominique Venner s’est suicidé le 21 mai 2013 avec une arme à feu dans le cœur de Notre-Dame de Paris, ce qui peut apparaître de prime abord comme un choix curieux pour ce païen convaincu. Si Venner n’a pas raté sa sortie, il ne devait sans doute pas s’attendre à être rabaissé par les médias au rang d’un simple essayiste nationaliste, soutien des anti-mariages homo, lui qui fut l’auteur de textes parmi les plus importants de l’extrême droite française comme le Manifeste de la classe 60 et Pour une Critique positive. Qualifié pudiquement d’historien « passionné d’armes à feu », Dominique Venner était à sa manière un militant politique, voire un activiste. Il était également l’un des principaux promoteurs des thèses nationales-européennes et racialistes de l’après-guerre, et ce, bien au-delà de son prétendu retrait du milieu militant : ce qui est sûr, c’est que son « testament politique » montre que l’animal n’avait rien renié de ses engagements passés, tout comme d’ailleurs ses ouvrages, même les plus récents, entre deux publications sur la chasse ou les armes à feu, ses autres grands amours.

    Heb jij altijd al eens willen spelen in een legaal casino ? Kom dan snel eens bij ons kijken.
  • Les défilés d’extrême droite du 12 mai 2013 : entre tension et désillusions

     
    15 mai 2013

    Batskin a beau brailler tant qu’il peut sur ses vidéos et multiplier les affiches annonçant d’obscurs groupuscules à sa manifestation, la mobilisation et l’unité des premiers défilés ont bel et bien disparu ! On est très très loin de « l’Union sacrée des patriotes français » qu’annonçait la banderole de tête !!

  • Le GUD Lyon : Le rat des villes porteur de peste brune

     
    13 mai 2013

    Le GUD Lyon créé durant l’été 2011, entendait reprendre le flambeau du syndicalisme étudiant, version nationaliste, dans les universités lyonnaises. Le créneau était laissé à l’abandon depuis la disparition en 2003 de l’UDEL [1], émanation locale du GUD à l’époque. Cette nouvelle version a la particularité d’avoir été fondée à l’origine non pas par un étudiant mais par un lycéen, Steven Bissuel, nouveau venu dans le milieu nationaliste lyonnais. Le « come-back » des rats noirs ne fut pas du goût de tout le monde et en premier lieu de l’Université Lyon III qui refusa de reconnaître l’organisation comme une association étudiante.

  • 12 mai : quand l’État célèbre Jeanne d’Arc avec l’extrême droite

     
    30 avril 2013

    Le 12 mai prochain, les principaux groupes de l’extrême droite radicale se donnent rendez-vous à Paris, devant la statue de Jeanne d’Arc, pour défiler dans les rues de la capitale : l’Action française le fait depuis toujours, l’Œuvre française le faisait autrefois [2], et Serge Ayoub et ses amis tondus le font depuis que la commémoration du 9 mai s’est déplacée sur cette date. Tout cela est connu.

  • Loustau, le vigile de Marine Le Pen

     
    25 avril 2013

    Depuis quelques jours, les organisateurs de la mobilisation contre la loi sur le « mariage pour tous » déclarent ne rien avoir en commun avec les « extrémistes » qui provoquent les affrontements avec la police en fin de manif, réclament l’intervention de Manuel Valls et des forces de l’ordre, et souhaitent carrément les envoyer en prison, comme l’a récemment déclaré sur Canal + leur égérie… pardon, leur porte-parole, Frigide Barjot.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...